Les Pathologies

Main

Tendinite de De Quervain

Description

Il s’agit d’une inflammation de plusieurs tendons du pouce (long abducteur et court extenseur du pouce). Ces tendons cheminant dans un tunnel ostéo-fibreux, sur le bord externe du poignet au dessus du pouce, peuvent s’irriter à l’occasion d’un changement d’activité, d’un choc ou d’une hyper-sollicitation. La tendinite s’entretient ensuite d’elle même par les frottements des tendons dans ce tunnel inextensible entraînant alors une gêne et des douleurs.

Traitements possibles

Lorsque les symptômes sont intermittents et peu douloureux, une infiltration c’est à dire une injection d’anti-inflammatoire au contact des tendons peut parfois suffire. Cependant l’effet ne peut être que transitoire avec le risque de récidive.

En cas de forme sévère, ou lorsque le traitement médical a échoué, c’est une libération chirurgicale (ouverture du tunnel) avec un nettoyage des tendons qui est préconisée. Ce geste, réalisé généralement sous anesthésie loco-régionale en hospitalisation ambulatoire, consiste à élargir l’entrée du tunnel permettant alors aux tendons de ne plus accrocher.

Conséquences de l’intervention

Un pansement à réaliser par une infirmière un jour sur 2 est nécessaire jusqu’à cicatrisation (1 à 2 semaines). Il est autorisé de bouger le ou les doigts libérés dès le lendemain de l’intervention.

La tendinite disparait progressivement sur plusieurs semaines. Pendant quelques temps, certains mouvements peuvent être douloureux et la zone opérée être sensible à la pression.

L’arrêt de travail est compris selon les professions entre un et 3 mois.

Complications

Il n’existe pas d’acte chirurgical sans risque de complications secondaires :

  • l’infection post-opératoire
  • l’algodystrophie: main gonflée, douloureuse, rouge avec transpiration, puis raideur. L’évolution est traînante plusieurs mois, plusieurs années, des séquelles sont possibles.
  • les lésions nerveuses ou tendineuses sont exceptionnelles
  • la récidive est inhabituelle mais n’est jamais exclue.

Votre chirurgien est le mieux placé pour répondre à toutes les questions que vous vous poseriez avant ou après votre intervention. N’hésitez pas à lui en reparler avant de prendre votre décision.